2, rue de l’école
67520 KUTTOLSHEIM
Tél : 03 88 87 51 32
Fax : 03 88 87 67 61
e-mail : kuttolsheim.mairie@wanadoo.fr
www.kuttolsheim.eu

Nombre d’habitant : 657
Maison du tourisme du Kochersberg
Communauté de communes : Kochersberg

Situé près de la source de la Souffel, le site forme, à l’époque romaine, un important nœud routier où se croisent les voies venues du sud et de l’ouest pour se diriger respectivement vers Divodurum (Metz) et vers Brocomagus (Brumath), cette dernière ville étant la capitale administrative et marchande de notre région. Pour utiliser l’eau sulfureuse qui ne gèle jamais et qui est déjà reconnue pour ses vertus médicinales, une légion militaire romaine est chargée de construire une double canalisation, formée de tuyaux en terre cuite, pour alimenter, sur une distance de 19 km, les thermes d’Argentoratum (Strasbourg). La découverte, en 1913, de la tête d’une statue du dieu Jupiter témoigne, en outre, de l’existence d’un lieu de culte dédié à cette divinité.

Quelques siècles plus tard, des occupants mérovingiens ont laissé leurs traces, notamment des sépultures. Le nom de Cuttelsheim apparaît en l’an 758 dans un acte de donation au profit de l’abbaye de Schwarzach en Pays de Bade. Cette puissante institution bénédictine veillera au maintien de la religion catholique et possédera à Kuttolsheim, jusqu’en 1789, une ferme seigneuriale qui lui verse les revenus tirés de la terre et des vignes.

Kuttolsheim est, au Moyen Age, l’un des rares villages du Kochersberg à posséder de véritables fortifications ; le prince-évêque de Strasbourg en a ordonné la construction en 1306. Cette situation privilégiée n’a pas empêché les troupes françaises du maréchal Turenne d’incendier l’ensemble de la localité en 1674. Administrativement, Kuttolsheim est alors rattaché à la Préfecture royale ou grand bailliage de Haguenau.

L’église paroissiale se trouve curieusement à l’écart du village. Le clocher date, en partie, du XIIè siècle, tandis que la vaste nef a été construite au XIXè siècle, qui correspond à une période de paix, de prospérité et de reconstruction.

A l’autre bout du village, une pièce d’eau, appelée lac, s’est formée au débouché de la source de la Souffel. La petite chapelle, construite sur ses bords, est dédiée à Ste Barbe, aujourd’hui patronne des sapeurs-pompiers. Sa tour massive du XIIIè siècle se prolonge par une nef de 1860. Sur l’autre rive, un établissement de bains, abandonné seulement vers 1950, a longtemps soigné les maladies de la peau et les rhumatismes. Mais l’eau du ruisseau fournit aussi, en aval, l’énergie à cinq moulins à aubes.

A côté de l’agriculture traditionnelle et de la culture de la vigne, de nombreuses autres activités se sont développées à Kuttolsheim dès le XIXè siècle : l’artisanat (huileries et tissages), l’exploitation de carrières de calcaire et de gypse, et surtout le commerce de proximité grâce à une importante communauté juive qui disposait alors d’une synagogue. On a même recensé un élevage de sangsues.

Au carrefour du Vignoble, on découvre un établissement unique dans le Kochersberg : le temple de l’Institut européen du bouddhisme tibétain, édifié en 1978. La communauté y a reçu, en 1982 et 1987, la visite du Dalaï-Lama, le chef spirituel et temporel des Tibétains.

A voir, à faire

Fête de village
Fête patronale 1er dimanche d’octobre

Randonnée et vélo

Circuit des Trois Chapelles 15.5 km parcours fléché

Curiosités
Chapelle Sainte Barbe, classée Monument Historique
Le Schwefelsee (lac de soufre) : petite étendue d’eau utilisée à l’époque des Romains comme Thermes pour les vertus curatives de l’eau (traitement contre les maladies de la peau)
Eglise Saint Jacques le Majeur : tour chœur du 12e siècle, classée monument historique, chœur et nef du 19e siècle.

Infos touristiques

Nombre d’hectares de vignes cultivées : 19.41

Gite – Chambre d’hôtes
Gîte de la Souffel 4 personnes 03.88.75.56.50 (Centrale de réservation)
Maison d’Hôtes La Vallée 4 personnes + 2 personnes 03.88.59.57.13